Rechercher
  • Lisa Otjacques

Réponse de Basilia

Confinée sur son île natale, Basilia a pour seuls repères : les nuages et la mer... Entourée par la nature, voici ses réflexions.


©Lisa Lesourd

" Pas un nuage. Je ne sais plus quel jour on est, le temps est devenu élastique. "


Confinement : C'est le matin. Assise sur la terrasse, devant mon café, j'aperçois au loin un bout de mer scintiller comme une robe de Marilyn Monroe. J'ai toujours pensé à elle en regardant briller la mer, je ne sais pas pourquoi. Pas un nuage. Je ne sais plus quel jour on est, le temps est devenu élastique. Loin de chez moi, de Paris, de mes amis et de mes habitudes, je force mes pensées à ne pas sombrer dans un bilan de ma vie qui teinte mon décor de gris. Je force mes pensées à ne pas m'emmener dans les hôpitaux où se livrent des batailles terribles. Alors je me raccroche au merle, au vent, au vert du jardin. Je me sens si petite, si minuscule. Une étrange pensée m'apaise cependant : comme moi, enfin, les autres ont arrêté leur course, je ne suis plus hors jeu... Soudain, dans l'étonnant silence qui m'entoure, un magnifique Milan Royal vient planer au-dessus de ma tête : que la vue de là-haut doit être belle !


Basilia

23 vues

© 2023 par l'Amour du livre. Créé avec Wix.com / Photos : Lisa Lesourd