Rechercher
  • Lisa Otjacques

Réponse de Laëtitia

Mis à jour : mai 5

De l'appel à lettres est né un écho. Je vous partage la réponse numéro 1, la première de celles qui vont - j'espère - suivre, celle de Laëtita Lerogeron, autrice, son texte Colline sur le pas de la porte a été sélectionné aux EAT, elle a également publié Imparfaits aux Editions L'Harmattan.


©Lisa Lesourd


"J'ai l'impression que dans nos silences, nous parlons tous ensemble."


A ma/mon colocataire de confinement.

Je te laisse ce mot sur le frigo de notre appartement à taille mondiale. Bien qu'on soit chacun chez soi, je trouve que l'on n'a jamais eu une colocation aussi grande, chaleureuse et humaine que maintenant. Je pense que nous pouvons nous féliciter. J'ai laissé quelques petites douceurs dans le frigo pour que tu puisses fêter cela en différé de moi – distanciation sociale oblige – Le cœur y est, très chèr(e) ! Oh ! Un voisin joue d'un instrument ! Je dirais une sorte de trompette ou trombone. Je ne suis pas vraiment sûre en fait, mais c'est très très certainement un cuivre. Eh bien voilà un exemple de ce qui me réjouit en ces temps distendus : le doux partage des autres. Et puis, les oiseaux qui font un gospel pour accompagner la soirée de ce début de printemps, les cuisines des voisins qui commencent à jouer des timbales avec les casseroles. As-tu remarqué quelque chose de fabuleux ? Quand on tend l'oreille, dans les heures de repas, on peut entendre les couverts qui tapent dans les assiettes. Je ne pensais pas que ce son pouvait me procurer autant de chaleur et de réconfort. Un rassemblement inconscient autour d'un repas que l'on mange comme on le souhaite, au même moment, chacun chez soi. J'ai l'impression que dans nos silences, nous parlons tous ensemble. Et pourtant, il y a quelques semaines, nous ne laissions pas entrer le silence dans nos rues, dans nos villes, dans nos cœurs. N'hésite pas à me dire ce que tu penses des petites douceurs laissées pour toi. Oh ! Dis-moi ce que tu aimes manger ? Qu'est-ce qui te réconforte ? Quel-est le plat qui est le plus à même d'être partagé ? Pour moi, c'est les spaghettis bolognaise. C'est coloré, chaud, bon, et cela amène toujours une conversation. De ce petit mot sur le frigo, je me suis mise à te raconter plus que je ne pensais. Que cette courte note soit une lettre et qu'elle te parvienne peu importe où que tu sois. A très vite ma/mon chèr(e) colocataire !

Laëtitia Lerogeron

89 vues

© 2023 par l'Amour du livre. Créé avec Wix.com / Photos : Lisa Lesourd